Comment et quand manger des fruits? 

1619690837858.jpg

Manger cinq fruits et légumes par jour, c'est bien joli, mais beaucoup trop vague. 

 

Focalisons-nous sur les fruits : 

"Les fruits c'est bon pour la santé, c'est sain, c'est du bon sucre..."

Certes, mais le problème c'est que nous ne savons pas quand ni comment manger nos fruits. 

Il y a déjà deux règles d'or : consommer des fruits de saison issus de l'agriculture biologique ou du moins des fruits dont vous connaissez la provenance et le mode de culture. 

Ces fruits d'excellente qualité, quand et comment les consommer?

Il ne s'agit pas, parce que c'est bon pour la santé, d'en faire une orgie. 

Rien n'est bon en excès, pas même le plus BIO des fruits, pas même des kilos d'épinards. 

Les fruits le matin sont à éviter pour diverses raisons :

1. L'apport de sucre dès le matin peut provoquer une hyperglycémie réactionnelle et donc susciter une sécrétion d'insuline par le pancréas endocrine, engendrant le fameux "coup de barre" de 10h, menant ainsi tout droit au distributeur de friandises de la salle de pause du boulot.

2. Le mélange d'un fruit aqueux au bol alimentaire (contenant les macronutriments habituels : protéines/glucides/lipides) provoque maldigestion, ballonnement, donc fatigue et somnolence. Tout simplement car le mode des digestions des fruits n'est absolument pas le même que celui du bol alimentaire. 

3. L'acidité d'un fruit sur un ventre vide peut entraîner une déminéralisation chez les personnes ayant un terrain nerveux, longiligne, frileux...

Voilà pourquoi il ne faut rien généraliser en nutrition : le smoothie du matin pourra éventuellement être profitable à une personne en surpoids vivant dans un climat chaud, mais se révélera problématique pour un grand frileux. 

Il y a des règles de base en matière d'alimentation, mais l'individualisation demeure la clé d'une santé optimale. 

 

Quand consommer des fruits, donc? 

 

L'après-midi, aux alentours de 17h00. Lorsque la digestion du repas de midi est terminée et que le corps est enclin à digérer les acides. 

Privilégier alors un fruit entier pour bénéficier de toutes ses fibres. Si vous aimez les jus, consommez-les fraîchement pressés, pour un apport en vitamine optimal. 

Les jus de fruits pasteurisés disponibles dans le commerce n'offrent finalement que très peu de vitamines (à cause de la pasteurisation) et beaucoup de sucre. 

Parfois on croit bien faire en buvant un verre de jus de fruits, mais la dose de sucre qu'il contient est souvent comparable à celle d'un verre de soda.  

En définitive, retenons que la généralisation sur ce qui serait bon ou moins bon pour la santé est caduque à partir du moment où elle ne s'accompagne pas d'explication sur comment manger ces "bons" ou "moins bons" aliments. 

Bien entendu que, dans l'absolu, un fruit est meilleur pour la santé qu'une barre chocolatée. Néanmoins, "mal consommé",  il peut s'avérer plus nocif que ce qu'il n'y parait. 

Moralité : en matière d'alimentation, il est bon de se documenter et de se responsabiliser afin d'adopter une hygiène de vie qui nous convienne à nous, et à nous seul.